Chargement...

Avis consommateurs : Les avis négatifs sont-ils plus utiles que les avis positifs ?

Les mauvais avis peuvent donc aider les futurs clients à éviter les mésaventures. A la manière d’une mémoire collective, internet aiderait les consommateurs à partager leurs expériences, les meilleures comme les pires. 

Après l’ère des «like» et des recommandations, la «dé-recommandation», si elle est utilisée à bon escient, pourrait être déclarée d’utilité publique.

Bien plus que les avis ou les notes, chez Blacklistic, nous pensons que la capacité d’un commerçant à résoudre les réclamations en dit bien plus long sur sa manière de considérer ses clients.

En matière de service, Il n’y a pas de fatalité et personne n’est à l’abri d’une erreur ou d’un malentendu. 

Un commerçant qui se donne la peine de résoudre les problèmes de ses clients leur prouve qu’il tient à eux et qu’il est prêt à reconnaitre ses faiblesses pour s’améliorer.

En mesurant la capacité d’un commerçant à résoudre les réclamations nous donnons une information inédite à ses futurs clients : sa volonté et sa capacité à progresser et à entretenir une relation durable.

Plus que jamais, les entreprises naissent avec de nouveaux clients, mais grandissent et mûrissent avec les clients mécontents.

Retour au sommaire du blog