Chargement...

Référencement : commerçants, votre e-réputation est votre actif le plus précieux

Henri Ford disait que la réputation et les hommes sont les deux actifs les plus importants qui ne sont pas inscrits au bilan d’une entreprise. 

Ceux qui soignent chaque jour leur référencement le savent bien : la visibilité de votre site est fortement liée à votre popularité. Plus concrètement cela correspond aux nombres de liens entrant sur votre nom de domaine.

Henri Ford disait que la réputation et les hommes sont les deux actifs les plus importants qui ne sont pas inscrits au bilan d’une entreprise. 

Ceux qui soignent chaque jour leur référencement le savent bien : la visibilité de votre site est fortement liée à votre popularité. Plus concrètement cela correspond aux nombres de liens entrant sur votre nom de domaine.

Construire une popularité auprès de Google demande beaucoup de temps et de travail. Petit à petit, jour après jour, vos efforts commencent à payer et chaque lien entrant constitue un capital réputation qu’il vous faudra maintenant protéger et défendre comme votre actif le plus précieux. 

Je dis bien défendre car ce n’est pas parce qu’on parle beaucoup de vous qu’on en dit forcément du bien :

Google ne fait aucune différence entre un avis favorable et un mauvais commentaire  (plus pour très longtemps !). 

Sachant qu’un client mécontent aura une plus grande de propension à rédiger du contenu négatif qu’un client satisfait, il est alors facile d’imaginer les dégâts que cela peut causer sur votre popularité si on considère que chaque avis négatif génère un nouveau lien entrant sur votre site.

Nous savons que la plupart des internautes préfèrent accéder à un site en faisant une recherche Google plutôt qu’en tapant directement son url.

Si on s’amusait à transposer cette notion de popularité à la vie réelle, imaginez ce que cela peut donner si une horde de clients mécontents faisaient le pied de grue devant votre boutique, 24h/24, décourageant ainsi tout les autres clients d’y entrer.

Commerçants, vous l’avez compris, mauvaise réputation et référencement ne font pas bon ménage.

Pendant que certains ont peur d’intervenir en public de peur de perdre le contrôle de la discussion, d’autres peuvent préférer la stratégie du «pas vu, pas pris» en espérant la clémence de Google. Dans les deux cas, le silence est la pire des réponses.

Le client mécontent est dans son droit, et aller de l’avant en privilégiant la transparence reste de loin le meilleur choix pour défendre votre réputation. Mieux encore, la prise de parole peut devenir un véritable outil de communication qui vous permettra de reprendre la main dans une relation conflictuelle et de la retourner en votre faveur. 

A l’inverse des forums et des sites d’avis, nous avons conçu notre site de telle sorte que chaque client mécontent puisse changer d’avis. 

De la réclamation à la résolution, iI n’y a désormais plus de fatalité : les commerçants peuvent maintenant changer le négatif en positif et faire du bien à leurs clients en public. 

Ce faisant ils choisissent de se lancer dans un cercle vertueux : celui de défendre leur réputation tout en améliorant leur popularité et leur référencement.

Retour au sommaire du blog